Tant d’espace

tant

Organisation : Benoît M.
Date : Entre le 31 juillet et le 10 août, sur une soirée à caler entre nous
Lieu : Toulouse
Frais de participation : Aucun (à part une conso au bar à payer vous-même)

Auteur : Beus
Durée
: 1h de jeu + 1/2 h d’ateliers avant + 1/2 h de débriefing
Nombre de joueurs : 2 (1 homme + 1 femme).

Intention
Les ateliers se dérouleront chez moi, puis je vous amènerai dans un vrai bar où vous jouerez.
Je cherche à faire jouer ensemble des personnes qui se connaissent peu (voir pas du tout). Je vous proposerai un.e partenaire de jeu qui s’est aussi inscrit.e, et vous me direz si vous êtes oki.
Tant d’espace n’est sans doute pas un jeu pour une personne déprimée ou un couple en pleine crise.

Présentation
Kamel et Lætitia se sont aimés. Passionnément.
Leur séparation fut brutale. Trop brutale ?
Le hasard les fait se rencontrer ce soir. Un soir froid de janvier.
La première fois depuis onze ans.
Ils ont décidé d’aller boire un verre ensemble.
Dans un bar un peu glauque, un peu désert du boulevard Clichy.
Que se dire après tout ce temps ? Comment éviter cette gêne qui semble les paralyser ?
Comment en à peine une petite heure combler même partiellement cet espace entre eux ?
Tant d’espace…

Thème
Tant d’espace met en scène la rencontre entre deux anciens amants qui se sont profondément aimés et qui se sont perdus. Une rencontre par hasard.
Tant d’espace est un jeu dont le thème est la nostalgie, la remontée de souvenirs, la difficulté de se parler de façon naturelle après des années de silence et de « si la vie avait tourné autrement que ce serait-il passé ? »
Tant d’espace est un jeu intimiste sur la difficulté de se parler, de communiquer et sur la pudeur des sentiments.


Inscriptions

3 réponses à Tant d’espace

  1. Yannick dit :

    En tant que premier évènement de l’association « Mur Blanc », j’ai joué à « Tant d’espace » et je dois dire que c’était un bon jeu et une excellente expérience.
    Le thème pouvait créer quelques appréhensions mais l’atelier pré-jeu permet de créer un lien avec le partenaire et surtout le déroulement du jeu balaie l’ensemble des questions qu’on peut se poser en amont.
    J’ ai adoré joué cette tranche de vie, surtout que j’ai pu vivre « Tant d’espace » dans un café toulousain ( glauque il est vrai mais parfait pour le jeu ) et cela a ajouté une touche supplémentaire dans l’ambiance recherchée par le jeu.
    Comme le jeu a eu droit en deux sessions successives, j’ai pu debrieffer le jeu, d’abord avec ma partenaire suite au jeu, puis quelques heures plus tard avec les joueurs de la sessions suivantes.
    Plusieurs choses sont ressorti de ces sessions ; outre le fait que les 4 joueurs avaient participé à un bon jeu, c’est que les personnages étaient dans l’ensemble bien pensés, et que de jouer en extérieur était super.

    Petite anecdote rigolote ; sans nous être concerté, les garçons, comme les filles étaient habillés dans le même style…

    Bref, je conseille fortement ce jeu.

  2. Stefani dit :

    Tout a commencé avec une conversation : Hey ! Je vais organiser Tant d’espace à Toulouse, ça te dirai de le jouer ?
    J’adore ce genre de format. Un jeu court, peu de joueurs, un personnage qui en dit suffisamment pour laisser libre court à l’appropriation et une histoire à créer et à se raconter. Alors autant dire que j’étais impatiente…
    Et puis le jour est arrivé.
    Les ateliers avant jeu sont bien choisis, parfaitement calibrés. Ils font monter petit à petit l’intensité et plongent dans l’état idéal à l’entrée en jeu.
    Nous avions fait le choix de jouer dans un vrai café. Et c’était un super choix. Trouver un endroit où s’assoir, commander, discuter avec le serveur, tout devient un élément de construction de l’histoire. Même croiser des gens que l’on connait, faire mine d’être gênée et les éviter.
    Le choix des partenaires est vraiment important. Il faut avoir envie de jouer avec l’autre.
    J’ai tout simplement adoré ce jeu et ce que nous en avons fait. cette bulle hors du temps que nous avons réussi à créer.

    Merci à Beus pour l’avoir écrit, à Benoît pour l’avoir organisé et à Stéphane d’avoir été mon Kamel.

  3. Stéphane dit :

    Très emballé par Tant d’espace aussi !
    Le jeu n’a duré qu’une heure (plus 20 minutes de préparation avant) mais je le compte parmi mes mes expériences de jeu les plus mémorables. Peut-être parce que sa concision permet de le garder entier dans sa mémoire quand, dans d’autres jeux qui se déroulent très bien aussi, une scène vient en chasser une autre. Le format réduit, le propos ciblé, l’ambiance et le style posés dés le départ font que pendant une heure on est totalement dedans. On sait déjà la fin – à peu près, bien qu’il y ait eu une petite surprise dans notre cas, merci Stéphanie ! – si bien qu’on peut se concentrer sur l’instant. Être vraiment là.
    Bref, je me suis régalé ! Jouez-le, organisez-le ! Tant d’espace est un petit bijou et j’espère un précurseur d’autres jeux dans la même veine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php